Traitement de bois

Nos conseillers ? Des professionnels avisés à l'ecoute de votre projet.


traitement de bois : tous nos conseils

Traitement du bois en autoclave

Lorsque les traitements  « en surface  » du bois comme le badigeonnage, l’imprégnation ou la pulvérisation s’avèrent inefficaces et sans effet, c’est qu’il est temps de faire appel à des matériels lourds issus de  technologie plus élaborée. Ces équipements spéciaux garantissent l’efficacité du traitement en diffusant efficacement  les produits de traitements à l’intérieur du bois, notamment dans son aubier. L’autoclave fait partie des matériels habituellement utilisés pour sécher le bois ou pour  lui faire absorber des produits de traitements.

 Le système repose sur l’utilisation du vide ou de la haute pression.
Il existe des essences de bois non imprègnables qui refusent toute opération dans ce sens et il y a celles qui le sont. Ces derniers peuvent être traités en autoclave pour l’imprégnation des produits insecticides et fongicides dans le but de préserver le bois des invasions  d’insectes, de pourritures, de champignons et de termites. Le traitement en autoclave se fait d’une manière générale  à titre préventif.
Le principe est assez simple. Pour l’utilisation du vide, celui-ci « aspire » vers l’extérieur du bois, l’eau de son aubier qui,  par une augmentation adéquate de la température, va s’évaporer, se condenser sur une plaque froide pour ensuite  être  évacuée vers l’extérieur. Ce séchage du bois donne des résultats très  satisfaisants. On arrête le traitement lorsque le bois a atteint le taux d’humidité voulue, c'est-à-dire autour de 15 %.

Pour l’imprégnation des produits on joue sur la haute pression qui « pousse » davantage le bois à absorber le produit et surtout à le retenir. Selon les résultats demandés et les destinations des pièces de bois il existe quatre classes de traitements :

• Classe 2 : bois d’intérieurs et d’extérieurs abrités,
• Classe 3a : bois d’extérieurs sous de faibles sollicitations,
• Classe 3b : bois d’extérieurs sous de fortes sollicitations,
• Classe 4 : bois d’extérieurs en contact avec le sol et exposés à
L’humidité.